Chargement

Que recherchez-vous ?

L'embouchure Pessoa

CavalEquia 31/12/2015
16SHARES
L'embouchure Pessoa

Rencontre avec Donatien Schauly, cavalier militaire au CSEM de Fontainebleau, membre de l’équipe de France de concours complet, pour nous présenter le mors Pessoa, embouchure qu’il utilise avec la plupart de ses chevaux : Cadiz, Quinoa, Séculaire, etc.


Le mors Pessoa est constitué de plusieurs anneaux, qui permettent de moduler le réglage. Il a un effet principalement releveur.


On l’utilise pour remonter la nuque du cheval, l’avoir plus haut pour rétablir un équilibre trop sur les épaules, et donc reporter le poids sur les hanches.


« Sur une épreuve de cross il faut gérer la vitesse et l’équilibre. Avancer très vite sur la piste, et revenir le plus rapidement possible en équilibre à l’abord de l’obstacle. Cette embouchure permet de rééquilibrer le cheval en finesse, sans se battre. »

 

Le Pessoa est conseillé pour des chevaux qui ont un équilibre horizontal mais n’est pas recommandé pour ceux qui ont un dos creux avec une mauvaise ligne du dessus. Ils supporteraient mal l’effort demandé par le report de poids vers l’arrière et risqueraient de fuir.


Le Pessoa peut être utilisé dans toutes les disciplines, aussi bien sur le plat qu’à l’obstacle ou en cross et ne requiert pas de niveau particulier du cheval, Donatien l’emploie aussi bien avec des chevaux confirmés qu’avec des plus jeunes.


En revanche, il n’est pas à mettre entre les mains de tous les cavaliers. Vous devez impérativement connaître votre cheval pour savoir régler le plus justement possible l’embouchure.

Important

Ce mors requiert une certaine finesse de la main : l’anneau le plus en haut est relié à la têtière, il y a donc un effet sur la nuque. Le choix de l’anneau du bas va influencer le degré de l’action, donc la « sévérité » de la main.


Il faut savoir doser son action pour remettre le juste équilibre et ne pas laisser son cheval passer derrière la main.


Le Pessoa peut être utilisé avec une alliance, une ou deux paires de rênes. Il faut donc savoir gérer ce genre de configuration !

Les derniers conseils de Donatien

« La majorité des mors que j’utilise pour mes chevaux sont en inox. Je les choisis à double brisure, pour un meilleur confort et minimiser les pincements de langue ; à gros canons, pour un contact plus doux au niveau des commissures et un placement plus précis dans la bouche. J’ajoute une paire de rondelles, pour éviter tous pincements venant des canons, ou de l’anneau du mors. »


COMMENTAIRES

    Soyez le premier à commenter !

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Il nous permet de vous informer des éventuelles réponses à votre commentaire. Si vous ne souhaitez pas recevoir de notification de réponse, ne le renseignez pas.

Ca va vous intéresser

Devenir bourrelier
Devenir moniteur d'équitation
CCE : Le plus complet des concours
L'équitation western
L'embouchure Pessoa

Abonnez-vous !

Ne ratez aucun concours CavalEquia et tenez-vous au courant de l'actualité équestre !

Dernière vidéo

Rencontre avec Gilles Fortier et la troupe Zarkam

Populaire !

Rémi Gaillard récolte plus de 200.000 euros pour la SPA